En cour de Lecture:

En cour de lecture: La cité des ténèbres tome 4

dimanche 11 décembre 2011

Vampires à Vegas Tome 3: Quitte ou double d'Erin McCarthy


Note:
6/10

Résumé:
Avoir une histoire avec un vampire, ce n'est pas sans risques. Mais, s'il y en a bien un auquel on ne s'attend pas, c'est de tomber enceinte. Allez donc dire ça à Brittany Baldizzi, qui s'apprête à devenir maman - sans papa à l'horizon. Après leur (unique) nuit de passion, le vampire Jean-Baptiste Corbin a disparu de la surface de la terre. Ou en tout cas du Vegas Strip... Jean-Baptiste consacre sa vie à une cause : la recherche d'un remède contre le vampirisme. Mais, quand il découvre que Brittany est enceinte de lui, il ne peut empêcher son instinct paternel de l'emporter sur sa nature de buveur de sang. Même si abattre son jeu risque de lui coûter la femme qu'il ne peut se retenir d'aimer...

Avis:
Après l'histoire d'Alexia et d'Ethan dans le tome un, et celle de Seamus et Cara dans le tome deux. Le tome trois se centre sur l'histoire de Brittany et Jean-Baptiste.
L'action se déroule à Las Vegas, dans cet univers, les vampires ne sont pas connus des humains et ils sont en période d'élection présidentielle pour la nation vampire. Erin McCarthy ajoute une touche à l'imaginaire vampirique en créant une race d'Impurs qui sont les enfants d'un vampire et d'un mortel. Ce qui est le cas de Brittany.

Cette série me fait penser à une sorte de mélange entre la confrérie de la dague noire, car les tomes tournent autour de la relation amoureuse qui se crée entre deux personnages, et les Queen Betsy et Sarah Dearly pour l'humour présent et le genre du bouquin, qui se classe plus dans la chick lit que dans la bit lit. Malheureusement, bien que cette série soit intéressante, elle n'est pas au niveau des séries de Michelle Rowen et MaryJanice Davidson. C'est un livre agréable à lire pour passer le temps, l'humour présent apporte un plus à la qualité du roman, mais le style d'écriture est assez pauvre. L'intrigue est également plutôt faible et sans véritables surprises. Personnellement j'ai deviné l'identité du père de Brittany au premier indice donné par l'auteur, c'est à dire une bonne centaine de pages avant qu'elle soit révélée. Le point positif de ce tome provient du personnage de Jean-Baptiste Corbin avec ses tirades du 19eme siècle complètement décalées. 

C'est une série assez rafraichissante, bien que ce tome soit un poil au dessous des autres. Vampires à Vegas est une série que je suis depuis sa sortie, malgré ses faiblesses, elle nous fait passer un agréable moment, mais c'est loin d'être un coup de coeur.

Mademoiselle-R

Aucun commentaire:

Publier un commentaire