En cour de Lecture:

En cour de lecture: La cité des ténèbres tome 4

mardi 6 décembre 2011

Queen Betsy Tome 5: Vampire et Casée de MaryJanice Davidson



Note:
5/10


Résumé:
J'en peux plus. La semaine prochaine c'est mon anniversaire : les terribles 30+1 an de ma vie après la mort. En plus, l'organisation de mon mariage avec Eric bat son plein et le principal intéressé refuse toujours d'y prendre part.Autrement dit, je n'ai pas la tête à recevoir, même si mes visiteurs sont de puissants vampires européens enfin résolus à me présenter leur respect...ou à se débarrasser de moi ! Ah ! et j'ai finalement décidé de dire non au sang. Sauf qu'arrêter l'hémoglobine, ça met à cran...alors faut pas me chercher !


Avis:

Queen betsy est une série qui se rapproche plus du genre de la chick lit que de la bit lit. Malgrés le fait que les vampires soient présents, et que Betsy en devienne un, notre nouvelle reine vampire, amoureuse des chaussures, reste une héroine chick lit. 

Lors du premier tome, Betsy devient un vampire (sa mort décrite dans le premier chapitre, est particulièrement drôle). C'est une héroïne complètement délurée, qui apprend qu'elle est la nouvelle reine vampire. Dans les tomes suivants, Betsy s'efforce donc de faire coincider son nouveau statut, avec sa folie des chaussures et son besoin de rester attachée aux petits traquas humains. Toujours entourée du beau Saintclair, de sa meilleure amie milliardaire, d'un médecin homo suicidaire et de sa detestable et détestée belle mère.

Bref, tout ça pour vous dire qu'à la base, la série Queen Betsy et moi, c'est une grande histoire d'amour. Les trois premiers tomes sont un pur bonheur et méritent largement un 10/10. On rit du début à la fin. Betsy est une héroine cocasse, drôle qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Lors de leur sortie, j'avais lu les trois premiers tomes d'une traite, en me marrant toute seule tout au long du roman. Mais depuis le tome quatre, les choses ont grandement changé.

Les deux derniers tomes de la série sont sans intérêts, il ne se passe absolument rien. Alors oui bien sur, on retrouve Betsy, mais c'est creux. Les enquêtes sont bâclées, il n'y a pas vraiment d'histoire et encore moins d'actions. Au final on ne tarde pas à s'ennuyer. Pour ce tome cinq, à part Betsy qui jacasse, il n'y a pas grand chose. Et même l'humour est de moins en moins présent.

C'est donc une trés grosse deception pour moi. Ayant adorée les premiers tomes de la série, la chute est plus dure. J'avais espéré que le tome quatre n'était qu'une erreur de parcours, mais ce tome cinq a brisé mes espoirs.

Maryjanice Davidson a une production de roman équivalente à un fast food. La sortie des différents tomes étant trés rapprochée, la qualité de ces derniers baisse prodigieusement.


Mademoiselle-R

Aucun commentaire:

Publier un commentaire